Présentation Historique

Le Centre d’Appui au Développement Intégral/Mbankana, CADIM en sigle, a été créé en 1996 au terme du Projet d’Implantation des Fermiers de Kinshasa (PIFK), fruit du partenariat entre l’Hôtel de ville de Kinshasa et la Fondation Hanns Seidel de la coopération Allemande (1981-1995). Ce projet avait pour buts de résorber le chômage des jeunes désœuvrés de la ville province de Kinshasa en leur procurant une activité génératrice de revenus, d’approvisionner la ville en denrées alimentaires de base, mais aussi de promouvoir l’auto prise en change des ménages.


Présentation Actions et Domaines d'intervention

Le CADIM est donc une ONG de droit congolais dont les principales actions visent l’amélioration des systèmes agraires en vue de la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté. Il intervient à travers la formation, la vulgarisation et la recherche-développement dans une approche participative. Son action s’adresse essentiellement aux exploitants familiaux et aux associations paysannes dans le but d’accompagner l’émergence de l’entreprenariat rural et la sédentarisation de l’agriculture. Les acteurs étatiques et ceux de la société civile ainsi que les autorités coutumières sont également la cible de l’action du CADIM.

Les domaines d'intervention du CADIM sont variés. Il s’agit notamment de l’agriculture, l’élevage, la pisciculture, l’agroforesterie, l’apiculture, culture attelée-traction bovine, la formation, la vulgarisation, la recherche-devéloppement.

Dans le domaine agricole, le CADIM a introduit et diffusé un système agraire à dominance manioc/niébé/acacia et manioc/maïs/Acacia. Cette pratique de culture associée permet la restauration de la fertilité des sols ainsi que la multiplication et la diffusion des variétés améliorées de boutures de manioc et de légumineuses adaptées aux conditions de la zone. En collaboration avec les institutions de recherche agronomique (IITA et INERA) et les Universités, le CADIM intervient dans la sélection des variétés de manioc par la conduite des essais multi-localités et assure la gestion du matériel végétal.


Objectif et Stratégies

L'objectif principal de CADIM est d'assurer le développement intégral et durable de la population dans sa zone d'intervention.

Pour son bon fonctionnement et l’atteinte de son objectif, le CADIM se fixe un certain nombre des résultats à produire par ses différents services et de ces résultats découlent les activités et actions de formation, de vulgarisation et d’accompagnement qui sont mises en œuvre par ces agents permanents ou temporaires.

Pour ce faire, les actions qui visent l’amélioration des systèmes agraires sont préalablement testés de manière participative avant leur diffusion auprès des ménages agricoles et constituent un cadre d’apprentissage pour ces derniers.

Les notions apprises peuvent être immédiatement appliquées aux mécanismes de suivi d'accompagnement des bénéficiaires par des professionnels qualifiés et un certain nombre de services que le centre met à la disposition des exploitants.